Les animaux thérapeutes

Nous sommes, humains et animaux, les maillons d’une même chaîne, puisque les animaux deviennent de plus en plus les thérapeutes des humains. Nos amis animaux nous donnent beaucoup d’amour, mais ils sont aussi d’excellents médiums thérapeutes.

Qui n’a pas remarqué l’effet apaisant d’un superbe aquarium dans une pièce? peu à peu les maisons de retraite acceptent de prendre le maître et son compagnon. Auparavant leur séparation brutale et tragique les amenait plus rapidement l’un et l’autre vers la mort. Les médecins ont remarqué que la présence des animaux dans les maisons de retraite freinait le processus de sénilité.

Des milliers d’enfants autistes se sont épanouis par le seul fait de voir, toucher, d’entendre un animal. Leurs sens se sont éveillés, leur enfermement a diminué.

D’autres milliers d’enfants infirmes moteurs cérébraux sont soignés a travers le monde grâce a la delphinothérapie, (les dauphins)

D’autres, enfants et adultes paraplégiques progressent grâce à l’équithérapie. Il suffit de regarder en selle ces corps abîmés aux regards perdus pour se rendre compte combien leurs yeux s’illuminaient lorsqu’ils étaient sur le dos du cheval. Ils souriaient, leurs mains se tendaient.

On emploie aujourd’hui des petits singes capucins pour aider les paralysés à accomplir les petits gestes nécessaires à la vie quotidienne.

Des chiens sont utilisés pour aider les personnes épileptiques. Certains chiens peuvent prévoir le moment où leurs maîtres vont avoir une crise. Ils se manifestent d’une façon que les personnes prennent leur remède et se mettent en condition de subir cette crise. Il était remarqué que les crises s’espacent et disparaissent grâce a leurs chiens.

Il en est de même pour les diabétiques en état d’hypoglycémie. Les chiens sont capables de détecter une crise a venir à cause du changement d’odeurs de leurs maîtres.

Quand aux chiens d’aveugles, ils sont bien connus pour leur aide efficace.

Oui, les animaux ont d’étranges pouvoirs « chats, chiens, lapins, cochons d’inde, chevaux… etc etc…..La présence des animaux atténue les traumatismes émotionnels, régule les agitations, facilite les contacts. Stressés, déprimés et angoissés trouvent intérêt à bénéficier de ce qu’on appelle la thérapie facilitée par l’animal.Les personnes qui souffrent de maladies cardio-vasculaires et possèdent un compagnon animal vivent plus longtemps que les autres. Leur présence réduit la pression artérielle et le rythme cardiaque, améliore la condition physique.

C’est reconnu, les animaux améliore le bien être psychologique, favorise la communication et prolonge la durée de vie..

De nos jours, les recherches ont démontré que les abeilles ont un excellent sens de l’odorat et peuvent être entraînées pour détecter des odeurs spécifiques dans l’haleine des gens.

Le flair du chien distingue les cellules cancéreuses et cellules saines. Des personnes se sont rendu compte que leur chien aboyait avec insistance en sentant certaines parties de leur corps, qui se sont révélées par la suite être atteintes d’une tumeur. Donc, les différents cancers ont donc bien une odeur.

Nous, humains à l’ego surdimensionné serions nous capables  de développer de telles vertus? surement pas, et comment les remercions nous? l’horreur humaine de ce siècle n’incline rien a l’optimisme: guerres, exterminations, génocides, tortures, exploitations et maltraitances, tels sont  les contributions que nous rendons à nos compagnons dit inférieurs quelle honte !!!!

Il est sure qu’il vaut mieux faire sauter un chien sur une mine qu’un homme mais c’est l’homme totalement irresponsable qui crée ces situations conflictuelles et utilise des vies innocentes pour sauver sa peau, ses fesses qu’il a lui même mis en danger par profil et orgueil.

«  »Il n’y a pas que des hommes ici bas, 

Occupons nous un peu,

Des êtres qui en valent vraiment la peine » »

Jean Giraudoux