Animaux défunts

L’animal qui partageait votre vie est décédé et vous êtes dévasté.

C’est naturel. Vous avez le droit d’être chagriné. Pleurez, criez… Tapez des pieds si vous en éprouvez le besoin, il faut laisser sortir ce que vous ressentez.

Mais attention! vous êtes toujours lié a votre animal, il voit, entend, ressent profondément vos émotions ce qui alourdit son passage et son évolution de l’autre coté du voile.

Gardez en mémoire que son bien-être dépend du votre.

 

Il est tout a fait possible de communiquer avec votre animal, d’ailleurs il ne demande que cela, c’est pour vous rassurer et pour attester qu’il est toujours vivant a vos côtés.

Comment procéder? commencez par lui envoyer vos énergies d’amour et de joie. Entourez le d’une belle lumière et visualisez le sur le sentier du bonheur, sur un chemin lumineux, et encouragez-le à rejoindre sa place dans la lumière, par un rayon bleuté qui part de votre coeur et arrive au sien.

Alimentez ce rayon par votre respiration: j’inspire (=je prends de l’énergie), j’expire (=je te la donne dans l’amour). Réalisez ce simple exercice quand vous avez la disponibilité d’esprit pour le faire, quand les circonstances vous le permettent, pendant quelques minutes. Ne lui dites rien d’autre que d’aller vers la lumière. Et surtout, laissez-le aller.

Ainsi il prendra sa place dans le paradis des animaux. Ponctuellement, il va sortir de cette sphère notamment lors d’une de vos décorporations ou celle d’une personne avec qui il partageait des émotions fortes. C’est ainsi que se passe les premières rencontres souvent au cours du sommeil à travers le domaine du rêve.

De l’autre côté du voile, les âmes de nos animaux continuent d’évoluer sous une forme “différente”.
Bien souvent, ils se manifestent sous forme de signes ou de synchronicités. Un signe pourra être perçu de mille façons. Il pourra être ressenti de façon olfactive, visuelle, sensorielle.

Nos animaux défunts feront en sorte d’envoyer des signes qui feront naître en vous une émotion forte. Ces petits signes auront beaucoup de sens pour vous. Voilà comment nos animaux peuvent se manifester à nous dans la matière. Généralement ces signes sont des clins d’œil de leur part pour nous dire que tout va bien et qu’ils sont heureux de l’autre côté du voile.

Les messages d’animaux sont toujours très positifs. Ils invitent à la vie et à la joie, jamais à la tristesse. Qui sait ! vous trouverez peut être une boule de poils en vous promenant, sachez toujours remercier L’Univers, l’animal pour son “coucou”..

Marylka Valentin

**********

Exemples de communication

Communication depuis l’autre monde avec Gaby

Une fois le contact établi avec le chien, celui-ci me dit que son passage avait été très facile comme l’avait été sa vie avec sa maîtresse Anne….
– “Dis-lui que c’est immense ici. Je peux voir aussi loin que je le veux et tout ce que je veux. Il y a beaucoup de monde où je suis, des humains, des enfants, des animaux mais aussi une jolie musique qui me relaxe. J’ai des amis, pleins d’amis et nous faisons ce que nous voulons, même courir après les brebis pour jouer.
J’ai croisé Mamoune (la maman d’Anne), qu’elle est jolie ! Quand l’envie m’en prends, je la rejoins chez elle. Le plus drôle c’est qu’elle m’appelle “fiston”, je crois que ça lui plaît que nous soyons ensemble…”
🌹 Gaby est décédé d’une embolie pulmonaire, il me fait comprendre qu’il est beaucoup mieux, qu’il court et que l’oxygène ne lui manque pas. Avant de répliquer: “Enfin, je crois que c’est de l’oxygène car ici nous avons tous conscience de bien respirer.” Tout cela est la réalité, je vis une autre existence. Il ne faut surtout pas s’inquiéter pour moi, ma maîtresse doit cesser de pleurer car je culpabilise de vivre aux quatre vents de ce royaume si joyeux, si lumineux.
J’ai rencontré une petite fille Peggy, elle m’a fait rentrer dans sa maison et m’a donné un biscuit, je crois qu’elle m’aime bien et moi aussi je m’attache à elle. J’aimerais bien rester près d’elle.
Dis à ma maîtresse que l’amour que j’ai eu et que j’ai pour elle n’a pas changé, souvent je me rapproche d’elle, mais son chagrin fait barrière et elle ne m’entend pas. Il faut la raisonner, lui dire que nous nous retrouverons lorsqu’elle me rejoindra, je l’attendrai près du portail aux clématites blanches. Elle comprendra…GABY….
La maman d’Anne avait sur la clôture de sa maison de jolies clématites. Un beau clin d’oeil, un très joli signe.

Marylka Nicolas-Valentin avec l’autorisation d’Anne la maîtresse de Gaby…